Business

Qu’est-ce qu’un détective en 2017 ?

Moins d’affaires d’adultères, plus de femmes détectives et beaucoup plus d’enquêtes dans le secteur privé, on dirait que le métier de détective privé est en train de faire sa mue. En effet, la profession de détective privé n’a rien à voir avec ce que nous avons connu il y a 10 ans de cela. Auparavant, on les imaginait se cacher derrière un buisson, appareil photo et enregistreur en main. Aujourd’hui, c’est une tout autre voie qui semble être prise. Voici à quoi ressemble le métier de détective privé en 2017.

Des outils accessibles à tous

Depuis 2003, les 4 types de formations pour devenir détective privé sont obligatoires. Ce qui explique, en partie, la baisse du nombre d’agences qui sont moins de 1000 aujourd’hui. Selon plusieurs professionnels du secteur, depuis l’entrée en vigueur de cette exigence, le cadre d’activité est beaucoup plus restreint. Cependant, les connaissances en ce qui concerne le secteur ont beaucoup évolué et les méthodes rustiques symbole d’une pratique à l’ancienne ont presque disparues. Avec la création du Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS), les contrôles des agents de recherche privée se sont renforcés. Du coup, les écoutes téléphoniques et les enregistrements sont formellement interdits. On ne peut utiliser que les outils qui sont accessibles au grand public.

Beaucoup moins de mœurs

Autrefois, on les appelait la « brigade des cocus ». Une appellation qui semble aujourd’hui disparaître, car les détectives privés semblent avoir pris un autre chemin. Bien que les enquêtes matrimoniales représentent toujours la principale activité d’un détective privé, avec plus de 70% du travail sur le terrain, les enquêtes pour le privé sont en train de prendre le dessus. Cependant, le nombre de rapports à rédiger a sensiblement évolué et ceux-ci permettent à l’entreprise d’ouvrir une procédure judiciaire ou d’élucider une affaire de vol interne. Cependant, la plupart des détectives privés notamment sur détective-sanegon.fr estiment que le fait de travailler pour des particuliers est mieux, car il y a plus de proximité.

Internet entre dans la danse

Avec l’avènement du web et des réseaux sociaux, les techniques d’enquête ont largement évolué. D’ailleurs, certains estiment que les tarifs des détectives privés sont assez élevés, surtout si l’on sait que les techniques d’enquêtes sont beaucoup plus accessibles grâce à internet. Cependant, ce n’est pas toujours le cas lorsqu’il s’agit de travailler pour une entreprise. Autre paramètre qu’il faut prendre en compte, c’est que la plupart des détectives sont des experts en informatique et sont capables de trouver la bonne information à partir de n’importe quel système.

Show Buttons
Hide Buttons