Auto

La Lotus Seven fête ses 60 ans !

La Lotus Seven est un modèle qui est très apprécié dans l’univers de l’automobile. Depuis ses débuts sous l’ère Lotus à aujourd’hui, on peut dire que ce modèle ne présente pas une seule ride. De quoi rendre fier la marque. Depuis 1957, la Lotus reste inchangée et nous avons toujours les deux optiques globuleuses, de l’aluminium et un châssis tutubaire. Façonnez par la suite un long capot et installez le cockpit sur l’essieu arrière. Assemblez le tout et obtenez le roadster anglais le lus raffiné sur le marché.

Un peu d’histoire

La Lotus Seven est un modèle qui est né des bidouillages de Colin Chapman, alors vendeur d’occasion. C’est à la fin des années 40 qu’il trafique une Austin Seven qu’il va rebaptiser Lotus afin de participer à des compétitions. Finalement, c’est en 1953 que cet inventeur décide de tout lacher afin de se lancer dans la construction automobile. Dès lors, plusieurs prototypes vont voir le jour dont une Mk VI qui va commercialiser en kit pour quelques livres sterling à des pilotes. De fil en aiguille, la Lotus Seven « Série 1 » prend vie et elle est animée par un bloc Ford d’une puissance de 40 ch.

Start de la Série TV

Pour doper les ventes de sa Lotus Seven, Colin Chapman développer une branche compétition. La S2 va alors bénéficier d’un sérieux coup de pouce à la télé en devant l’allié incontournable de Patrick McGoohan dans la série télévisée « Le prisonnier ». Si les ventes explosent, la Seven reste toutefois assez chère à produire et est délaissée par son créateur qui préfère se tourner vers l’Elan, son nouveau modèle toujours visible chez votre concessionnaire Lotus Aubagne. Si les ventes explosent durant cette période, la Seven était toutefois assez difficile à produire et elle finit par être délaissée par son créateur qui préférait se tourner vers l’Elan.

De Lotus à Caterham

https://www.youtube.com/watch?v=PeMWUkIZpMg

Au début des années 70, l’aventure Seven bat de l’aile. C’était alors sans compter le concessionnaire de la petite ville de Caterham situé à seulement quelques encablures au sud de Londres. C’est en 1973 qu’il scelle enfin avec Colin Chapman un accord qui lui a permis de devenir le constructeur exécutif du roadster. Sur le plan esthétique, il faut dire que la Seven n’a que très peu changé au fil des années. Cependant, elle a bénéficié de plusieurs évolutions, notamment des moteurs, un train roulant, des freins à disque, une suspension, une boite de vitesse de 5 rapports, etc.

Show Buttons
Hide Buttons