Immo

Vente immobilière, particulier à particulier : comment faire ?

vente immobilière

Il est courant qu’un particulier s’occupe lui-même de la vente ou de l’achat d’un bien immobilier. Décider de ne pas passer par une agence immobilière demande de s’occuper de toutes les tâches nécessaires à la transaction. Cela implique bien des étapes, mais il existe toutefois des outils très pratiques pour arriver aux résultats désirés. Il faut juste savoir comment faire.

Les différentes étapes de la mise en ligne

Pour mettre en ligne l’annonce de la vente de son immeuble, il faut dans un premier temps régler le problème du prix. La plupart du temps, c’est au notaire ou à une agence immobilière de procéder à l’estimation. Cependant, le propriétaire peut le faire seul. Pour cela, il trouvera sur la toile des sites qui proposent des outils très utiles.

A lire en complément : Loi Pinel en Île-de-France : de quoi s’agit-il ?

De l’estimation à la rédaction de l’annonce

Le risque se trouve dans la surenchère que pourrait faire le propriétaire. Ce n’est pas inhabituel que surestimant la valeur de son bien, le prix soit légèrement ou plus cher que ce qu’il devrait. La meilleure solution sera de confier cette estimation à un notaire. Ou encore, il suffit de consulter les diverses annonces en ligne. Cette méthode donne une idée de la fourchette de prix pour le genre de bien à céder. Il est aussi possible de voir la valeur des propriétés vendues dans les mêmes conditions.

Après la fixation du prix, il faut passer à la rédaction de l’annonce immobilière. À ce niveau, il faut choisir les mots qu’il faudra mettre dans l’annonce. Le texte qui doit être présenté doit contenir le prix, l’emplacement, la surface vendue et les différentes caractéristiques de l’immeuble. Toutefois, il faut faire attention aux fautes d’orthographe, et de syntaxe. Ne pas oublier d’être neutre et concis dans la description.

A découvrir également : Achat d'une maison à Lambersart, votre agence immobilière pour vous accompagner

Pour attirer et intéresser les potentiels acquéreurs, il faut savoir mettre en avant les atouts et les points positifs du bien à vendre. On peut avoir par exemple la présence de parcs, de transports à proximité. Si le bien immobilier comprend des annexes ou un jardin, une piscine, ou des étages supérieurs, chaque point fort doit être mis en avant.

De la mise en ligne à la vente

Pour donner une idée de ce qui est proposé, il est conseillé d’ajouter une belle photo ou tout au moins une image attrayante. Soit, il faut s’en remettre à un photographe qui saura quoi mettre en valeur. Dans le cas où ce n’est pas un professionnel qui prend la photo alors, il faut utiliser la lumière pour mettre les pièces en valeur.

Le plus important après la mise en ligne de l’annonce, il faut attendre qu’un acquéreur se présente. Si dès le départ le prix fixé lui convient alors il ne reste plus qu’à signer. Dans le cas où il veut plutôt négocier, alors il faudra faire attention. Pour ne pas descendre plus bas qu’il n’en faudrait, il faut soit légèrement hausser le prix avant de le mettre en ligne ou le garder comme tel et rester ferme. Ainsi, même après négociation, le résultat sera toujours en faveur du vendeur.

Si l’entente est faite sur le prix et qu’après la visite, il est prêt à signer l’acte de vente, il est bon de faire entrer un huissier ou un notaire dans le processus. Cela sécurise tous les intervenants dans la transaction.

Show Buttons
Hide Buttons