Business

Quelles sont les qualités essentielles d’un bon interprète ?

Professionnel au service de la communication entre les citoyens du monde, l’interprète est avant tout reconnu pour sa maîtrise de plusieurs langues et/ou dialectes. Ses domaines d’intervention sont de ce fait très vastes. Toutefois, cette compétence ne peut pas à elle seule lui garantit des contrats de travail. Il doit en plus développer un ensemble de qualités essentielles qui lui permettront de gagner la confiance de ses clients et en attirer de nouveaux. Découvrons ensemble quelques qualités essentielles d’un bon interprète.

La discrétion de l’interprète

Un interprète discret

Certaines données sensibles peuvent être livrées au cours d’une séance de travail nécessitant l’intervention d’un interprète. Mais, si ce dernier se révèle d’une indiscrétion, même légère, cela pourrait affecter l’entreprise de diverses manières. Pour se mettre à l’abri d’un tel danger, les promoteurs d’entreprise préfèrent se tourner vers les agences d’interprètes paris. Cette préférence s’explique par le fait que ces structures soumettent leur personnel à une politique de confidentialité très rigoureuse. Le contenu des dossiers ainsi que l’ensemble des informations sont de ce fait traités avec la plus grande discrétion.

La ponctualité

Un interprète ponctuel a la possibilité avant une séance de travail de discuter avec son employeur et de mieux cerner les besoins de ce dernier. Cette discussion lui permet en outre de démontrer son savoir, et ainsi de rassurer son client. Une telle disposition est le signe du sérieux que le bon interprète attache à la mission et témoigne de son professionnalisme.

La discipline

Le professionnalisme rime aussi avec une certaine rigueur dans le suivi du travail effectué. Une telle discipline doit également se lire à travers le travail de l’interprète. Il doit en effet être en mesure de traduire le plus fidèlement possible les différents échanges (sans en faire une interprétation). Le soin qu’il prend à choisir ses mots, sa maîtrise des sujets abordés sont aussi des preuves de cette autodiscipline.

Passionné de la culture générale

La culture tout comme la technologie sont en constante évolution. Le professionnel de l’interprétariat doit donc se tenir informé des nouvelles tendances en rapport avec les pays utilisant ses langues de travail. Il peut de ce fait appréhender les différentes sensibilités et les exploiter au profit de ses clients. Il lui sera par ailleurs plus facile de comprendre les expressions imagées, la tonalité employée par l’une ou l’autre des parties. Autant d’éléments qui influent sur la qualité de la traduction.

Habitué à utiliser les outils performants

Utilisation d'outils performants

En dehors de ses facultés d’écoute et de réflexion, le bon interprète a besoin d’un minimum de matériel. Ces outils servent généralement à rendre sa tâche plus aisée. Au nombre de ceux-ci, nous pouvons citer l’ordinateur, les dictionnaires bilingues spécialisés et certains logiciels de traduction assistée par ordinateur. Il doit également disposer d’un bloc note pour consigner le contenu à traduire, surtout s’il oublie facilement.

Le bon interprète doit en plus de toute sa qualité apprendre à développer sa capacité de mémorisation. Plusieurs exercices peuvent être utilisés à cette fin. C’est une disposition nécessaire que doivent pouvoir effectuer toutes les personnes désireuses d’embrasser un jour cette carrière.

Show Buttons
Hide Buttons