Auto

Le marché automobile européen : Une hausse de 5,8% en novembre

Le marché des voitures particulières de l’Union européenne a rebondi le mois dernier après le ralentissement observé en octobre. Les nouvelles immatriculations en novembre s’établissant à 1 148 618 unités, en hausse de 5,8% sur un an, selon l’Association européenne des constructeurs automobiles, ACEA. Cette nouvelle a redonné le sourire aux acteurs du secteur automobile, marqué par la crise. Focus.

A lire également : Le rôle de la signalisation d'information locale

Des chiffres en évolution

Les immatriculations de voitures neuves à l’échelle de l’UE ont totalisé 1,1 million d’unités, soit une augmentation de 5,8% par rapport à l’année précédente.

En octobre, les immatriculations de voitures particulières de l’UE ont reculé d’une année marginale de 0,02% sur l’année à 1 104 506 unités. Pour le mois de novembre, la croissance a été soutenue par l’ensemble des principaux marchés, avec l’Espagne (+ 13,5%), la France (8,5%) et l’Italie (+2,2%) affichant les plus fortes progressions, tandis que le Royaume-Uni (2,9%) et l’Allemagne Avec des chiffres plus modestes.

A lire aussi : Quelques informations à retenir avant de souscrire une assurance auto

Pour les 11 premiers mois de 2016, les immatriculations de voitures particulières dans l’UE ont totalisé 13,5 millions d’unités, soit une augmentation de 7,1% par rapport à la période correspondante en 2015.

Le nombre d’immatriculations de voitures neuves est monté en flèche dans toute l’Union européenne, a rapporté l’association industrielle ACEA. La flambée des ventes est dûe au prix carburant relativement abordable et de faibles taux d’intérêt.

L’ACEA a noté que les cinq grands marchés européens ont contribué positivement à la croissance globale en novembre. La plus forte hausse a été enregistrée en Espagne où les nouvelles inscriptions ont augmenté de 13,5%, et l’Italie, qui enregistré une augmentation de 8,2% par rapport à l’année passée. Ces prévisions sont le fruit des efforts consentis entre les différents acteurs suite à la crise, qui a eu un impact négatif sur les ventes de voitures.

Les meilleures ventes

Pour la période janvier-novembre 2016, les immatriculations de voitures particulières dans le bloc ont atteint 13,5 millions d’unités, soit une augmentation de 7,1% par rapport à la même période l’an dernier, avec une croissance plutôt modérée de 4,6% en glissement annuel.

Parmi les entreprises automobiles, Renault a enregistré la plus forte augmentation des ventes pour Novembre, avec une hausse des ventes de 17%. Ses concurrents Toyota et Volkswagen ont chacun enregistré une hausse de 6% des ventes.

L’ACEA a déclaré que le marché automobile européen continue à profiter de taux d’intérêt bas et d’un carburant relativement bon marché, ainsi que d’une reprise économique modérée dans les pays du sud de l’Europe.