Actu

Publicités et marketing : comment Orangina a conquis le monde

Découvrez dans cet article l’histoire d’Orangina, une boisson pétillante qui a conquis le monde. Des débuts modestes en 1936 à son statut d’icône mondiale, cette marque a su marier des saveurs uniques, faire campagnes publicitaires mémorables et créer une bouteille emblématique pour devenir une référence incontestée du marché.

L’histoire de la marque Orangina

L’histoire d’Orangina débute en 1935, lorsqu’un chimiste espagnol du nom d’Augustin Trigo Mirallès crée une recette de boisson pétillante à base d’oranges et de citrons dans un petit atelier de Marseille. Il appelle sa création « Naranjina » en référence à la présence d’oranges dans la boisson. Cependant, le nom évolue rapidement pour devenir Orangina, une fusion entre « orange » et le suffixe « ina » qui évoque l’origine espagnole.

A lire aussi : Symboles révolutionnaires français à Paris : découvrez l'histoire cachée

L’année suivante, en 1936, la famille Léon Beton, propriétaire d’une entreprise de négoce de fruits à Marseille, découvre la boisson et perçoit son potentiel commercial. Les frères Léon et Pierre Beton décident d’acheter la recette et de commencer la production d’Orangina à plus grande échelle. L’aventure d’Orangina en tant que marque à part entière est lancée.

Au départ, la boisson est vendue localement dans des bouteilles en verre. Cependant, la véritable croissance de la marque survient dans les années 1950 lorsque l’entreprise commence à utiliser la bouteille en forme de grenade, avec son célèbre relief qui évoque des bulles. Cette forme distinctive devient rapidement l’un des éléments clés de l’identité visuelle d’Orangina.

A lire en complément : Le Guide Complet en 2021 du Management Visuel

Dans les années 1960, Orangina fait son entrée sur le marché international, d’abord en Europe et en Afrique du Nord. La marque se développe avec succès dans ces régions, capitalisant sur le goût unique de la boisson et son image de fraîcheur.

Les années 1970 marquent un tournant majeur pour Orangina avec le lancement de la célèbre campagne publicitaire « Secouez-moi, secouez-moi ». Cette campagne, mettant en scène des bouteilles animées secouées vigoureusement avant d’être consommées, devient emblématique et contribue à ancrer la réputation ludique et rafraîchissante de la marque.

Dans les décennies qui suivent, Orangina continue de s’étendre à l’échelle mondiale, pénétrant des marchés tels que l’Amérique du Nord, l’Asie et le Moyen-Orient. La marque adapte ses stratégies marketing pour répondre aux différentes cultures tout en maintenant son image distinctive.

En 2009, Orangina fait l’objet d’une acquisition majeure par le groupe Suntory, une entreprise japonaise spécialisée dans les boissons et les spiritueux. Cette acquisition contribue à renforcer la position d’Orangina sur le marché mondial en lui offrant de nouvelles opportunités de croissance.

Les stratégies marketing de Orangina

Le succès d’Orangina repose en grande partie sur des stratégies marketing innovantes qui ont su captiver les consommateurs. La campagne publicitaire « Secouez-moi, secouez-moi » est devenue emblématique et a contribué à ancrer l’image ludique et rafraîchissante de la marque.

La créativité des publicités d’Orangina a également joué un rôle crucial dans son succès mondial. Des animaux animés secouant des bouteilles géantes aux scénarios fantaisistes, les publicités d’Orangina se démarquent par leur originalité.

Il faut savoir aussi que la forme arrondie de sa bouteille ne s’adapte pas aux dimensions des réfrigérateurs, dissuadant à l’époque de nombreux cafetiers de proposer Orangina en raison de contraintes de stockage. Malgré cela, Beton refuse de modifier l’emballage d’Orangina, soulignant son rôle distinctif. De plus, la pulpe du soda, restant au fond de la bouteille et collant aux parois en verre, présente un inconvénient visuel. Toutefois, la pulpe est un élément essentiel de la formule du produit. Georges Petit, fondateur de l’agence Publi-Service, propose de capitaliser sur ce point faible dans la communication de la marque, donnant naissance au célèbre slogan « Secouez-moi, secouez-moi ». Cette prise de risque audacieuse transforme le prétendu point faible en un atout majeur pour la marque Orangina.