Immo

Prêt immobilier : comment savoir bien emprunter

Vous souhaitez réaliser un premier achat immobilier ? La souscription d’un crédit est généralement incontournable pour financer un investissement immobilier, en l’occurrence l’achat d’une résidence principale. Il se peut que vous ayez déjà une idée du prix des biens que vous souhaitez acquérir. Cette donnée vous permettra de calculer votre capacité d’emprunt. Des outils existent pour le faire facilement en ligne. Déterminez votre capacité d’emprunt en utilisant un simulateur de prêt immobilier en ligne. Cet outil vous indique le montant maximal que vous pouvez obtenir lorsque vous souscrivez un crédit. Il dépend principalement de tous les revenus que vous percevez chaque mois et de vos produits d’épargne. Vous devez ensuite déduire toutes vos charges fixes en vous assurant qu’elles soient exhaustives.

Calculez votre capacité d’emprunt

La capacité d’emprunt se réfère au montant maximum susceptible d’être emprunté quand vous souscrivez un crédit immobilier. Son calcul dépend principalement de vos revenus financiers et de la durée du prêt. Vous devez également tenir compte de vos charges fixes. Il vous faut être en mesure de rembourser régulièrement tout en faisant face à vos dépenses quotidiennes.

A découvrir également : Est-ce intéressant d'acheter un Mobil-home ?

D’autres facteurs sont à prendre en considération :

  • le taux fixe ou variable du prêt immobilier,
  • le montant des mensualités,
  • le montant de l’apport personnel,
  • l’âge au moment de la souscription du crédit.

Quant au taux d’endettement maximal en France, il équivaut à 33 % du total de tous vos revenus. Il est fixé par le HCSF (Haut conseil de stabilité financière) par rapport aux pratiques bancaires. Votre taux d’endettement peut dépasser ce seuil si vous avez des rentrées d’argent confortables. En revanche, il passe à 30 % si vous avez des revenus modestes. Les primo-accédants et les personnes achetant une résidence principale bénéficient plus facilement de ces dérogations.

A voir aussi : Pourquoi faire une estimation immobilière ?

Utilisez un simulateur de crédit en ligne

Cet outil vous permet de simuler un crédit en ligne en vue de connaître votre capacité d’emprunt. Vous pouvez effectuer le calcul en fonction de votre taux d’endettement. Vous devez indiquer la durée du prêt et le montant du remboursement mensuel. Vous pouvez aussi vous référer au prix du logement que vous souhaitez acquérir. Le simulateur inclut dans ses données les frais de notaire. Ces derniers varient suivant l’état du bien : neuf ou ancien. Changez les paramètres au fur et à mesure jusqu’à ce que vous obteniez un résultat compatible avec votre projet ou à vos disponibilités financières.

Les revenus

Ils concernent toutes vos sources de revenus réguliers. Il peut s’agir des salaires, des allocations familiales ainsi que des pensions alimentaires ou de retraite. Si vous touchez des revenus fonciers ou une rente d’assurance-vie, vous devez également les inclure dans le compte. Concernant les personnes touchant une rémunération variée, il faut baser le calcul sur le résultat annuel de l’activité. Si vous souscrivez le prêt immobilier avec votre conjoint ou quelqu’un d’autre, vous devez aussi indiquer ses revenus.

L’apport personnel

L’apport personnel désigne vos produits d’épargne et vos placements disponibles. Il inclut aussi les donations familiales et toutes vos liquidités. Indiquez le montant de votre apport personnel dans la case dédiée sur le simulateur en ligne. En parallèle, regroupez tous les justificatifs à fournir à la banque lors de la constitution de votre dossier de demande de crédit immobilier. Vous pourrez obtenir un prêt immobilier conséquent ou un taux plus intéressant si vous avez un apport personnel important. Cependant, conservez une partie de votre épargne par prudence en prévision d’une urgence ou d’un imprévu.

Les charges fixes

Dressez une liste exhaustive de toutes vos dépenses courantes du mois. Elle doit inclure les factures de chauffage, d’électricité et de téléphone. Vous devez aussi tenir compte des frais de scolarité, de nourriture, d’habillement et d’assurance. Assurez-vous d’inclure toutes les charges telles que les loyers, les loisirs et les équipements. Il arrive aussi que des emprunteurs omettent certaines charges. Elles concernent, notamment, le remboursement des crédits en cours et qui arrivent à leur terme dans moins de 12 mois. Elles réduisent alors considérablement le reste à vivre après le règlement des mensualités du nouveau prêt immobilier.

Si vous êtes locataire, vous devez aussi prévoir les loyers dus après l’achat du bien immobilier. Il arrive que le logement soit indisponible pendant 6 ou 12 mois, car le propriétaire a opté pour une vente longue. Prenez en compte ce genre de détails quand vous réalisez une étude sur votre investissement immobilier afin d’éviter toutes mauvaises surprises.

Les différents frais relatifs à l’achat immobilier

Quand vous achetez un bien immobilier, il est préférable de demander une estimation immobilière pour savoir si le tarif au mètre carré s’aligne avec celui du marché. Vous devez aussi prévoir plusieurs charges en plus du prix du logement. Elles concernent les commissions d’agence si vous faites appel aux services d’un professionnel dans ce secteur. Il est donc préférable de les mettre en concurrence afin que vous puissiez bénéficier d’un bon rapport qualité/prix.

négocier un prêt

Contactez un courtier en prêt immobilier

Un courtier vous permet de mieux connaître tous les détails sur votre prêt immobilier. Il collabore avec de nombreux établissements bancaires et organismes de crédit. Grâce à cet atout, il vous propose la meilleure offre par rapport à vos besoins de financement et à votre profil. Il est aussi en mesure de vous indiquer les prêts vous permettant de bénéficier d’un taux attractif. Ce dernier est souvent élevé lorsque les banques y ajoutent les frais de garantie et les assurances emprunteur. Soyez attentif au montant de la cotisation que vous verserez au fil des années jusqu’à la fin du remboursement.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager pour financer votre investissement immobilier. Seul via un simulateur de crédit ou assisté d’un professionnel, veillez à prendre en compte tous les paramètres financiers qui pourraient influencer votre capacité d’emprunt : vos revenus, les charges fixes, votre apport personnel ainsi que les frais liés à l’achat. Le taux d’endettement ne doit pas représenter plus d’un tiers de vos revenus.

Show Buttons
Hide Buttons