Business

Comment réussir son mémoire technique

Comme pour toute rédaction réussie, il faut effectuer un travail en amont pour produire un bon mémoire technique lors d’un appel d’offres. Ce mémoire va permettre de sonder la technicité de la société. Nous allons ci-dessous, tenter de donner les clés nécessaires pour réussir à rédiger un mémoire technique.

Les compétences requises 

Lorsqu’il y a un appel d’offres, on doit forcément produire un mémoire technique. C’est un document qui va être déterminant dans le choix des candidats. On sait que lorsqu’il s’agit d’un marché public, la concurrence est très forte. Il faut donc se poser les bonnes questions. Sommes-nous capables d’assurer le travail demandé ? Disposons-nous de l’expérience nécessaire ? En effet, seuls des professionnels qualifiés peuvent déposer une candidature pour un appel d’offres. Il est indispensable d’avoir un background de qualité pour s’imposer sur un marché. De plus, il faut que nos compétences correspondent bien évidemment avec le travail proposé. Notons également, que le projet doit être réalisable pour votre entreprise. Il ne faut pas se lancer dans ce travail, sans réflexion au préalable. Ainsi, pour être prêt à remplir ce genre de défis notamment la rédaction du mémoire technique, découvrez cette note méthodologique marchés publics.

A lire aussi : Quelles sont les meilleures animations de team building en Île-de-France ?

Méthodologie de travail

Pour vous aider à réussir votre mémoire technique, vous devez prendre en compte les attentes du demandeur. Il n’y a pas de plan défini, ce sera à vous de faire preuve de pragmatique et de tenter de répondre aux attentes de l’appel d’offres. Vous pouvez également vous inspirer d’autres documents qui traitaient de la même question. Nous vous proposons néanmoins la trame suivante : commencez par la présentation de votre société, ainsi que vos références, ensuite expliquez comment sera organisé le travail et les tâches. Enfin, donnez les solutions techniques ainsi que le contexte. En outre, il ne faut pas hésiter à détailler le travail dans le mémoire technique, afin de se démarquer et de montrer que l’on maîtrise le sujet. 

A lire également : Adopter la PLV écologique grâce à un spécialiste

Show Buttons
Hide Buttons