Maison

Comment construire un placard ?

Besoin d’un placard pour ranger vos affaires ou vos vêtements ? Le fabriquer soi-même est à la portée de tous, et ce, même si vous n’êtes pas bricoleur.Alors, comment aménager par vous-même votre placard ?

La prise des cotes : une étape clef

La première chose à faire avant de vous lancer, c’est bien évidemment de prendre les cotes. Des mesures effectuées avec le plus gros soin et un point très important. Mal prises, elles peuvent considérablement vous compliquer la tâche. Mieux vaut prendre son temps pour les réaliser. Il est d’ailleurs conseillé de les prendre à deux reprises.

A lire également : Entretien logement : une obligation pour le locataire

Pour cela, munissez-vous simplement d’un mètre, ou à défaut, d’un mètre ruban. Mesurer la hauteur de votre futur placard, en vous assurant qu’elle soit identique de part et d’autre. Renouvelez l’opération pour la profondeur puis la largeur. Notez le tout sur un papier que vous conservez précieusement.

Le choix des matériaux entrant dans la fabrication

Pour réaliser votre projet, vous avez le choix entre différents matériaux. Ceux-ci sont généralement simples à utiliser et à travailler :

Lire également : Comment et pourquoi descendre un plancher ?

  • le bois massif : le principal atout du bois massif, c’est le charme que dégage un tel matériau. Vous pouvez le travailler comme bon vous semble, le vernir ou le lasurer par exemple. Pour cela, vous pouvez opter pour un résineux type pin. Celui-ci a l’avantage d’être peu coûteux. En revanche, il est relativement fragile et peu résistant aux impacts. Si vous cherchez un matériau plus résistant, tournez-vous vers des bois durs qui sont toutefois beaucoup plus cher ;
  • l’aggloméré ou le mélaminé sont également une option envisageable. L’avantage du mélaminé, c’est qu’il présente déjà une finition. Relativement peu coûteux, il donc permet une réalisation plus rapide ;
  • le MDF : le MDF est le produit d’une agglomération de particules de bois avec de la colle. Les principaux atouts du MDF réside dans le fait que c’est un matériau solide, bon marché, et facile à personnaliser.

La découpe des différents panneaux et des étagères

Vient ensuite le moment de reporter les différentes côtes que vous avez prises sur les panneaux de bois ou de contreplaqué. Effectuez cette tâche avec la plus grande minutie. Tracez à l’aide d’un crayon de bois les dimensions à découper.

À l’aide d’une scie sauteuse, procédez à la découpe en elle-même des différents montants. A l’aide d’un papier de verre au grain fin, poncez les bords tout juste découpés.

Procédez de la même manière avec les étagères.

L’assemblage de votre placard

Il ne vous reste plus qu’à assembler les différents morceaux. Pour cela vous, vous aurez besoin d’une perceuse visseuse, de vis et de colle à bois. Si vous avez effectué la prise des côtes avec la plus grande précision, le tout s’assemble naturellement.

Positionnez les morceaux les uns devant les autres, ajoutez un petit peu de colle à bois au niveau de l’assemblage puis vissez.

La petite astuce consiste à visser l’une des étagères pour donner de la rigidité à l’ensemble. Pour les autres étagères, il est préférable qu’elles soient amovibles.Pour cela, percez des petits trous sur la moitié de l’épaisseur du panneau de façon à pouvoir y glisser un taquet. Il ne vous reste plus qu’à poser l’étagère. Si le besoin s’en fait sentir, vous pourrez réaliser d’autres trous pour remettre l’étagère à la position qui vous convient le mieux.

Show Buttons
Hide Buttons