Hi-Tech

Aéroport de Lyon : robot voiturier et emploi

Dès la rentrée, l’aéroport de Lyon va tester un nouvel outil qui est sans doute une première mondiale : un robot voiturier. Celui-ci aura pour but d’offrir à ses clients une expérience de stationnement simplifiée. Il faut dire que ce nouveau service entre dans le cadre de la 2e phase d’ouverture du terminal 1 avec plus de 200 emplois qui seront créés au niveau de la plateforme.

Une technologie innovante

Aéroports de Lyon et Stanley Robotics ont annoncé, le 6 juillet 2017, la signature d’un partenariat stratégique dans le but de déployer en extérieur la technologie robot voiturier. Une phase expérimentale sera bientôt lancée en septembre et le gestionnaire de l’aéroport explique dans un communiqué que l’objectif est d’offrir aux clients une « expérience de stationnement à l’aéroport Saint-Exupéry simplifiée et complètement transformée ». L’objectif est aussi de répondre à la forte croissance du trafic de passagers soit 9.5 millions l’année dernière. Ce nouveau système de parking automatisé sera sans doute une révolution pour les passagers. Ceux-ci n’auront plus besoin de chercher une place disponible ni de marcher dans le parking.

Un mode d’utilisation simple et accessible

Désormais, les utilisateurs du parking aéroport saint exupéry n’auront plus qu’à déposer leurs voitures au niveau des box situés à l’entrée du parking, garder leurs clés et prendre leur avion. Le robot voiturier, baptisé Stan, va prendre en charge les voitures et les transporter vers des places de stationnement libre. Le parking en question est totalement sécurisé et fermé au public. Si l’on sait que la technologie est connectée à votre billet d’avion, le robot sait quand vous allez rentrer de voyage et se prépare à ramener votre voiture à l’endroit où vous l’aviez laissée, soit prête à vous ramener à la maison.

Le stationnement à l’aéroport de Lyon : une expérience fluide

Avec ce nouveau robot voiturier, le stationnement au parking aéroport saint exupéry va devenir une expérience encore plus fluide. En effet, les clients vont gagner beaucoup plus de temps pour faire les choses qui comptent vraiment. De plus, le parking pourra accueillir beaucoup plus de véhicules, de manière un peu plus dense tout en réduisant sensiblement les risques d’accident. Le robot s’occupe de tout. À travers cette technologie, le stationnement zéro émission sera favorisé et ceci va permettre de préserver l’intégrité des sols environnants. D’ailleurs, le projet s’inscrit dans la démarche innovation d’aéroports et sera lancée dans sa dernière phase d’innovation en septembre prochain auprès du personnel des aéroports de Lyon.

Show Buttons
Hide Buttons