Maison

Dégât des eaux : quelles sont les étapes à suivre pour être dédommagé ?

Dégât des eaux : quelles sont les étapes à suivre pour être dédommagé ?

Avec les épisodes orageux soudains que l’Europe a connus ces dernières années, toute personne qui habite au rez-de-chaussée devrait se prémunir contre les dégâts des eaux. Toutefois, même avec une bonne assurance, il existe tout de même certaines étapes à respecter pour recevoir un dédommagement à la hauteur des dégâts occasionnés. C’est justement ce qui fait l’objet de cet article !

Première action à opérer : l’appel à un huissier de justice

En cas de sinistre, la plupart des personnes appellent en premier leur assureur. Sauf si vous avez une confiance totale en lui et qu’il vous a déjà indemnisé dignement maintes et maintes fois, nous vous déconseillons cela. En effet, celui-ci appellera un expert qui interviendra au nom de l’assurance. Autrement dit, il a tout intérêt à minimiser les dégâts afin que les indemnisations versées soient les plus faibles possibles.

A lire en complément : Les avantages du moteur électrique VEM : comment bénéficier de ses performances ?

En faisant venir un huissier comme celui-ci à Aix-en-Provence, vous avez l’assurance d’obtenir une indemnisation à la hauteur de l’enjeu. Car même si l’assureur fait mandater un expert, le constat d’huissier vous protégera puisqu’il a une valeur supérieure aux yeux de la justice. En effet, avec son statut neutre, ce dernier est plus influent. Vous devriez ainsi trouver plus facilement une solution à l’amiable en cas de désaccord !

Seconde action : avertir votre assurance

Une fois que l’huissier de justice a dressé son constat, ne perdez pas de temps à avertir votre assurance habitation. Il y a en effet un délai à respecter qui est généralement de 5 jours après le dégât des eaux. Privilégiez un contact par mail puisque vous pourrez mettre directement en pièce jointe le constat de dégât des eaux dressé par l’huissier. Cela pourra alors accélérer la procédure puisque toutes les circonstances du sinistre sont indiquées dans le constat.

A découvrir également : Comment changer le code d'un cadenas: une explication pas à pas

N’oubliez pas que même si la valeur immobilière de votre maison est faible, ce n’est pas une raison pour baisser les bras !