Maison

Comment changer un robinet de salle de bain ?

Si votre robinet est défectueux ou peut-être vous désirez changer de style pour votre salle de bain, vous pouvez faire le changement tout seul. Il vous suffit de respecter quelques étapes pour réaliser votre projet sans l’aide d’un spécialiste. Découvrez ici les étapes à suivre pour remplacer le robinet de votre salle de bain.

Déconnectez vos tuyaux d’arrêts d’eau

Pour que votre opération soit réussie, assurez-vous que le nouveau robinet soit de bonne qualité. Optez donc pour un équipement durable, tout en ayant un œil sur le design recherché. Il faut que le robinet soit vraiment adapté à votre lavabo. Ceci permettra une intégration plus facile et la tâche vous sera plus aisée.

A découvrir également : Hop’ Dépannage pour tous vos problèmes de serrurerie à Tours

Il faut souligner que pour tous travaux de plomberie, il faut impérativement stopper l’arrivée d’eau. C’est la première chose à faire d’ailleurs avant de toucher aux installations. Pour ce faire, trouvez les vannes d’arrêts (situés généralement sous le lavabo) et coupez l’eau. Purgez ensuite les circuits grâce aux mélangeurs qu’il faut ouvrir au maximum.

Dès que vous purgez votre circuit d’eau, placez un récipient sous le meuble de la salle de bain. Ceci vous permettra de récupérer le peu d’eau qui reste généralement dans les canalisations. Ensuite, déconnectez les débouchés d’eau froide et chaude avec une clé à molette. Les anciens joints seront ainsi retirés.

A lire également : Choisir les fenêtres en aluminium

Retirez l’ancien robinet et préparez le nouveau mélangeur

Quand vous achetez un nouveau robinet, il est toujours muni d’une tige de bonde. Vous n’aurez plus besoin de l’ancien. Il faudra donc la retirer avec un tournevis cruciforme. Ensuite, à l’aide d’une clé à tube, desserrez les contre-écrous qui relient le robinet et le lavabo. Après, il faudra racler le mastic se trouvant sur les trous de fixation.

L’autre chose à faire est de préparer le mélangeur. Pour ce faire, il est assez courant de voir des kits semi-assemblés. Raccordez aussi les flexibles au robinet. Associez le fusible sortant de l’eau chaude à son emplacement gauche prévu par défaut. Il est généralement caractérisé avec un flexible de couleur rouge. Faites la même opération aussi à droite, avec le flexible d’eau froide qui est de couleur bleue.

Fixez ensuite tous les joints importants et placez les tiges filetées pour la bonne posture du mélangeur.

Installez le robinet et vérifiez l’ensemble

Dès que toutes ces étapes sont enfin réalisées, mettez la plaque d’amarrage en dessous du robinet. Il doit être posé sur le lavabo. Ce dispositif vous permettra de faire transiter facilement vos tiges filetées à travers les trous. Il sert aussi à leurs maintiens grâce aux écrous de fixation. Reliez ensuite les flexibles et les arrivées d’eau du dispositif.

Pour finir, mettez la nouvelle tige et assurez-vous que le clapet fonctionne bien quand on l’actionne.

Une fois votre robinet installé, vérifiez si vos installations sont symétriques avant de serrer les écrous. Il faut entre autres vous assurer que le mélangeur est parallèle avec le lavabo.

On retient alors que « changer un robinet de salle de bain » est une opération plus ou moins facile lorsqu’on est habile de ses mains. Choisissez l’équipement adéquat et suivez juste ces étapes pour avoir le résultat souhaité.

Faire changer un robinet par un plombier

Vous n’avez pas le temps, l’envie ou les outils pour changer votre robinet ? Si personne de votre entourage ne peut le faire pour vous, vous pouvez faire appel à un plombier. Au moins, vous serez certain que la pose soit faite rapidement et que vous n’aurez pas de fuite lorsque le branchement sera effectif. 

En moyenne, vous devez compter sur une facture de 200 euros, pose comprise. Bien entendu, cela dépend du modèle de robinet que vous choisirez avec votre plombier. Dans ce tarif, vous avez :

  • l’heure de main d’œuvre : comptez environ 60 euros
  • le déplacement : cela tourne généralement autour de 40 euros
  • le robinet : en moyenne, cela coûte 100 euros pour un mitigeur de moyenne gamme

Nous vous le disions, il s’agit d’une moyenne. Si le plombier rencontre des difficultés, il peut passer plus de temps à réaliser l’installation et de ce fait, vous aurez plus de temps de main d’œuvre facturé. Pour limiter le temps passé dessus, pensez à déblayer la pièce où le plombier doit intervenir. Vous pouvez aussi anticiper sa venue en fermant déjà l’arrivée d’eau. Si vous choisissez un modèle de mitigeur spécifique, comme en cuivre, le coût sera aussi plus important. 

Maintenant, vous devez quand même demander plusieurs devis pour comparer les prestations. Vous trouverez plus d’informations via ce lien si vous désirez obtenir un devis facilement. Cela ne vous prendra que quelques minutes. Le devis vous permet de comparer les différents tarifs contenus dans l’intervention. Cela vous permet aussi de vérifier que vous avez affaire à un plombier inscrit au registre des métiers. 

Pour finir, recherchez aussi les avis des clients concernant le ou les plombiers qui vous intéressent. Ainsi, vous pourrez sélectionner celui qui vous semble le plus sérieux.