Loisirs

Écrit-on « aie », « aies » ou « ais » ? (conseil orthographe et conjugaison)

Écrit-on " aie ", " aies " ou " ais " ? (conseil orthographe et conjugaison)

La langue française et la conjugaison de certains verbes peuvent parfois être un peu compliqués quand on passe à des temps du subjonctif ou de l’impératif. Alors pour conjuguer parfaitement cette langue magnifique qu’est le français, vous pouvez prendre des cours ou vous exercer. Aujourd’hui, nous verrons le verbe avoir et ses différentes conjugaisons et orthographes, ainsi que sa place dans une phrase et la façon de l’utiliser.

Les formes “aie”, “aies”, “ais” zoom sur l’orthographe du verbe avoir 

Le verbe avoir peut prendre différentes forme de conjugaison, il est de temps en temps difficile de comprendre quand utiliser certaines formes de celui-ci, alors pour mieux comprendre chaque forme du verbe avoir, nous allons voir en détail à quoi correspond les formes du verbe.

A lire également : Funbooker, la plateforme de réservation d'activités en ligne

À quoi correspond la forme “aie” ? 

La forme « aie » correspond au verbe « avoir » conjugué à la première personne du subjonctif présent, mais également à la seconde personne du singulier de l’impératif présent. Alors quand votre phrase nécessite l’utilisation de l’un de ces deux temps, vous devez utiliser la forme « aie»

Quand et comment utiliser “aies” ? 

Concernant la forme « aies », c’est le verbe « avoir » conjugué à la seconde personne au subjonctif présent. Ici, le subjonctif sera utilisé pour exprimer une incertitude pendant que vous parlez. Alors si vous estimez que votre phrase comporte un soupçon de doute, et que vous souhaitez parler à la seconde personne du subjonctif, il faudra utiliser la forme « aies »

A voir aussi : Où séjourner à Majorque ?

La forme “ais” est-elle possible ? 

Si vous vouliez utiliser cette forme, sachez qu’elle n’existe pas en conjugaison française du verbe avoir. En effet « ais » ne fait pas partie des nombreuses conjugaisons possible du verbe avoir, cependant le mot « ais » existe bel et bien, il signifie dans un vieux français « une planche en bois », utiliser à l’époque dans les reliures de manuscrits.

Comment conjuguer le verbe avoir au subjonctif présent et à l’impératif présent ?

Malgré des explications, il est parfois difficile de comprendre quand utiliser la forme « aie » ou la forme « aies ». Alors, nous allons voir la conjugaison du verbe avoir dans les deux temps, ainsi que des phrases dans lequel vous pourriez avoir besoin d’utiliser les différentes formes.

Conjugaison et exemples d’utilisation au subjonctif présent

Conjugaison du verbe avoir au subjonctif présent :

  • que j’aie
  • que tu aies
  • qu’il/elle/on ait
  • que nous ayons
  • que vous ayez
  • qu’ils/elles aient

Comment vous pouvez le remarquer, nous trouvons bien nos deux formes « aie » et « aies » au subjonctif présent à la première et à la deuxième personnes du singulier.

Voyons un exemple de phrase pour les deux formes.

« Aie» : Il faut que j’aie mon examen, cette fois-ci !

«Aies» : J’aimerais que tu aies une vie plus heureuse que la mienne.

Conjugaison et exemples d’utilisation à l’impératif présent

Conjugaison de l’auxiliaire avoir à l’impératif présent (à savoir que l’impératif comporte seulement trois pronoms, tu, nous, vous ») :

  • aie
  • ayons
  • ayez

« Aie » : N’aie pas peur, aie confiance en toi

Écrit-on " aie ", " aies " ou " ais " ? (conseil orthographe et conjugaison)

Entraînez-vous à chercher les erreurs 

Maintenant que vous avez compris les règles, voyons ce que vous pouvez faire sur un exercice. Le but est simple, dire si la forme « aie » ou « aies » est correctement utilisée, vous trouverez les réponses en dessous.

L’exercice

Aie assez confiance en toi pour te démarquer.

Il est essentiel que tu aie confiance en toi.

Il est important que tu aie une vision claire de ton avenir.

Pour que tu aies conscience de la gravité, que dois-je faire de plus ?

En réunion, n’aie pas peur de t’imposer seulement parce que tu es une femme !

Les réponses 

Aie assez confiance en toi pour te démarquer (Correcte, utilisation de l’impératif présent)

Il est essentiel que tu aie confiance en toi (Fausse, ici, on aurait dû utiliser la forme « aies » du subjonctif présent)

Il est important que tu aie une vision claire de ton avenir (Fausse, ici, on aurait dû utiliser la forme « aies » du subjonctif présent)

Pour que tu aies conscience de la gravité, que dois-je faire de plus ? (Correcte, utilisation du subjonctif présent)

En réunion, n’aie pas peur de t’imposer seulement parce que tu es une femme ! (correct, utilisation de l’impératif présent)